Faculté des Sciences Ain Chock Casablanca

Accueil •  Formations  • DépartementsRechercheMessageriesLiens Utiles

THESE DE DOCTORAT

Présentée par

Mme Fatima Ezzahra BENKIRANE

DOSIMETRIE A HAUT DEBIT DE DOSE: UTILISATION DE LA DOSIMETRIE A BASE D'ALANINE ET SIMULATION DES DOSES SURFACIQUES DANS LE DOMAINE DE LA RADIOTHERAPIE

Professeur A. BOULEZHAR Encadrant
UFR Physique Fondamentale et Appliquée
Laboratoire de Physique Théorique et Appliquée
Equipe de Spectroscopie et Dosimétrie


Soutenue : le Mardi 10 Juillet 2007 à 10h30 à l’Amphi II devant le jury constitué de :
Pr. D. SAIFAOUI Faculté des Sciences Ain Chock, Casablanca Président
Pr. A. FAHLI Faculté des Sciences Ben M’sik, Casablanca Rapporteur
Pr. A. CHAOUCH Faculté des Sciences Ibnou Toufail, Kénitra Rapporteur
Pr. H. ERRAMLI Faculté des Sciences Semlalia, Marrakech Rapporteur
Pr A. LALLENA Université de Granada, Espagne Examinateur
Pr. M. TRIHI Faculté des Sciences Ain Chock, Casablanca Examinateur
Pr. A. BOULEZHAR Faculté des Sciences Ain Chock, Casablanca Directeur de thèse


Résumé:
L’application thérapeutique des rayonnements ionisants nécessite une évaluation et un contrôle précis des doses administrées. Dans le cadre de la dosimétrie des rayonnements ionisants, le dosimètre d’alanine associé à des mesures par spectroscopie par Résonance Paramagnétique Electronique (RPE) a connu des progrès indéniable et pourrait être utilisé comme dosimètre de routine pour des mesures de doses comprises entre quelques dizaine et plusieurs milliers de grays.
Les études présentées dans ce mémoire, développent la mise au point du dosimètre à base d’alanine dans le domaine de la radiothérapie.
Dans la première partie, nous avons employé la dosimétrie à base d’alanine au sein d’une installation d’irradiation ‘télécobalt’ qui permet le traitement par radiothérapie dont dispose le centre d’oncologie de Casablanca.
Ces études ont permis de montrer la conformité du débit de dose obtenu par le dosimètre d’alanine par rapport à celui calculé par le constructeur et aussi de donner la répartition de la dose en surface à l’entrée du faisceau. Nous avons montré également la linéarité de l’intensité RPE en fonction de la dose absorbée avec une incertitude qui ne dépasse pas 3,4%.
En définitif nous pouvons conclure que La dosimétrie alanine/RPE est une méthode non destructive et permet de donner une mesure directe de la dose absorbée dans un milieu équivalent à l’eau.
En deuxième partie, nous avons mené une étude concernant la simulation des doses surfaciques par la méthode Monte Carlo en utilisant le code PENELOPE dans un but de faire une comparaison entre l’étude expérimentale et la simulation. Cette étude a permis de conclure que l’introduction de la géométrie de la source d’irradiation lors de la simulation est importante. Nous avons montré que la distribution des doses dans une surface perpendiculaire à l’axe du faisceau est quasi identique aux doses expérimentales avec un calcul rigoureux des incertitudes statistiques.
Lors de la troisième partie, nous avons montré la fiabilité de la dosimétrie à base d’alanine à être employée au sein d’une source de rayons X d’un diffractomètre dans la gamme de dose allant de 10 à 70 Gy. Les résultats de cette étude montrent que les spectres obtenus des dosimètres irradiés sont similaires à ceux trouvés en littérature et que la réponse du dosimètre suit une loi linéaire dans le domaine de dose étudié.


© 2007 Faculté des Sciences Ain Chock Casablanca Maroc